Bridge Club A.B.C.D.E.F.
Résumé Mémento de la Majeure 5ème
Résumé Mémento du Jeu de la Carte en Défense
Résumé Mémento du Jeu de la Carte en Attaque
Cours et Leçons de Bridge
C'est arrivé près de chez vous !
Les grandes catastrophes
Un Champion m'a dit
Questions de bridge
Les émois de Miss Cracotte
Coup a l'atout de La Sourix
Un Chelem est-il bon s'il réussit
Johan Seatbelt

Les chroniques de La Sourix

25ème cours de perfectionnement de 18ème année – Cycle IV

Les Coups à l’Atout

Tout le monde maîtrise plus ou moins (le plus souvent moins) les coups à l’atout.

Pour mémoire, les plus courants sont :

1) Coupe de la main courte

2) Double-coupe

3) Mort inversé

4) Coup en passant

5) Utilisation d’un longue annexe comme atout

6) Coup en passant

7) Grand coup (coupe d’une carte maîtresse)

8) Allongement des atouts (peu connu des bridgeurs)

Mais qui peut se targuer d’avoir utilisé ces 8 techniques sur la même donne ?

LA SOURIX bien sûr !!!

Petite finale d’Interclub 1A dans une région riche en châteaux : Petrus – Pavie – Cheval Blanc…

La Sourix recommande régulièrement aux joueurs moyens, et en particulier à ses élèves, de jouer en

salle ouverte. Pourquoi me direz-vous ?

1) Il faut s’habituer à la pression de voir 30 kibbitz vous regarder.

Et après avoir chuté un nombre incalculable de contrats, votre jeu de la carte s’améliorera.

(Pour l’anecdote, un jour à Paris, Michel Faitvite reprocha à ses nombreux admirateurs de l’avoir

fait chuter un coup sur table…)

2) L’adversaire joue aussi en salle ouverte, alors il subit la même pression et fait les mêmes erreurs.

3) La Sourix joue toujours en salle ouverte (sauf règlement) et vous passerez un bon moment en sa

compagnie.

Aujourd’hui, à sa table, pas d’élève, mais 2 gros bébés nourrris au lait de mamouth et au canard de

barbarie.

P AV

C RD4

K RV8642

T 65

-------

P R73

C 108762

K 10

T AD102

Les enchères furent simples, aisées et efficaces, comme toujours.

.N…...S

1SA...2K

2C…3SA

4C

S’extasiant devant ce magnifique mort, La Sourix utilisa 2 de ses préceptes favoris pour mener sa

barque à quai :

1) Jouer vite.

2) Jouer le coup comme ça vient.

Il alluma un cierge, pria Saint L’Envie*, et entama sa course

Saint L’Envie est un chroniqueur du Rébridgérateur, revue à lire par temps chaud, à l’ombre de la

colline des hortensias de son village de pêcheurs.

Sa spécialité est de battre sa coulpe sur chaque donne et de se maudire pour chacune de ses

mauvaises entames ou retours.

Extraits de ses Saintes Ecritures :

"C’est ma faute, je n’aurais pas dû…"

"C’est ma très grande faute, pourquoi ai-je continué…"

"Je demande Pardon à tous mes frères bridgeurs..."

Issu de la DDASS, Du Désastre Au Saint-Sacrement, La Sourix n’a pas de famille et pas d’amis.

Donc pas question pour lui d’accéder au magazine du Fridgérateur et d’écrire un seul mot, malgré

ses demandes répétées.

Aussi, il est parfois plagié par des auteurs en manque d’esprit, notamment Philippe Copié-Collé.

Comme dirait Pierre Bergé, revenons à notre Macron, pardon, comme disait un berger, revenons à

nos moutons :

Comment jouez-vous 4C sur entame du 4P ?

-------

SOLUTION

REDUCTION ! C’est une Réduction d’atouts te dis-je !

Et tu l’as oublié(e) dans l’énoncé comme 9ème coup !

Bof ! Si on coupe des 2 côtés, c’est sùr qu’on se réduit !

Ce qui vint automatiquement à l’esprit de La Sourix, ce sont ses 2 maximes :

1) D’abord on joue à l’instinct…

2) Faire un plan de jeu à la fin !

Il allait donc défausser un T sur un P puis jouer le 10K. On verrait ensuite.

Le Valet de P fit la 1ère levée, l’As P la 2ème , l’As T la 3ème, le Roi P la 4ème (pour la DP carte

trompeuse de bébé Rino) puis le 10K fut joué.

Bébé Otto fournit l’As K, son frère Rino le 3K et n’ayant aucune idée précise, rejoua Trèfle.

Rouge, Noir, Rouge, Noir, il y a peu d’espoir...

La Sourix coupa, en notant tout étonné la chute du Roi T de bébé Rino, joua le Roi K et coupa un K.

Ceux-ci étant 3/3, tout le monde se tint donc à carreau.

Fidèle à ses habitudes, La Sourix n’avait pas fait l’impasse à T alors que le Roi était placé, cette

donne devait cacher un autre sortilège, les atouts devaient être "quatrain".:

'Petite Sourix

Qui est Jolie

Mange ton brie

Et va au Lit !"

Voici la position à 5 cartes

…….P

…….C 10876

…….K

…….T D

P 8……...P 10

C AV93...C 5

K…….....K

T……….T V87

…….P

…….C RD

…….K V65

…….T

Précisions pour les nouvelles 1ères séries Pique du Comité des Beaux Jours :

Gros bébé ayant entamé P en Pair-Impair, fournit 2 fois à T et 3 fois à K, possèdait donc 4 atouts à

l’origine, et encore maintenant puisque personne n’en avait joué !!!

La Sourix joua atout du mort pour son Roi et l’As de l’adversaire qui rejoua coupe et défausse car il

trouvait cela très joli.

La Sourix coupa du mort en défaussant son carreau maître, puis coupa sa Dame de T de sa Dame de

C (bataille) maîtresse également, et rejoua son Valet de carreau non moins maître qu’il coupa du

10C en passant !!!

Notons que si l’adversaire avait refusé de mettre son As de C dans cette position :

…….P

…….C 1087

…….K

…….T D

P 8……...P 10

C AV9….C

K…….....K

T……….T V87

…….P

…….C D

…….K V65

…….T

La Sourix aurait tiré le VK qui jouerait le rôle d’un atout pour un final tout aussi efficace.

En vérité je vous le dis :"Ainsi fût-fait !"

Et celui qui dit qu'il n'aurait pas filé, il n'a qu'à venir jouer en salle ouverte contre La Sourix...

A venir : Un Chelem est-il bon s’il gagne ?

La Sourix

Coup a l'atout de La Sourix